September 22, 2018

Déclaration du Président Meron en soutien à la CPI

La Haye, 13 September 2018 – Le Juge Theodor Meron, Président du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :


« Il y a près de deux mois, à l’occasion du vingtième anniversaire de l’adoption du Statut de Rome, j’ai eu l’opportunité d’exprimer mon profond attachement aux valeurs et aux objectifs qui sous-tendent ce Statut. Je souhaite réitérer aujourd’hui mon appui indéfectible au Statut de Rome et au système auquel il a donné naissance.

Le système de Rome reflète le principe selon lequel mettre fin à l’impunité en matière de violations graves du droit international est un impératif universel, l’engagement des États étant d’une importance capitale si l’on veut que cet objectif soit atteint. Notre capacité à faire en sorte que ces crimes — qui comptent parmi les plus odieux qu’on puisse imaginer — ne restent pas impunis dépend de l’existence de mécanismes judiciaires nationaux et internationaux qui respectent les préceptes fondamentaux de la primauté du droit, notamment en garantissant l’équité fondamentale et une justice impartiale et indépendante, libre de toute ingérence politique. La Cour pénale internationale, qui fait partie intégrante du système de Rome, est un remarquable exemple d’un tel mécanisme.

La capacité de la CPI, à son tour, de s’acquitter de son mandat essentiel dépend du soutien et de la coopération des États. Alors que la Cour et le système de Rome lui-même continuent de faire face à des difficultés et que le respect du principe de l’indépendance judiciaire demeure essentiel, je tiens à prendre le temps de saluer les juges et les hauts responsables de la CPI, ainsi que tous les autres à la Cour et de par le monde, et ils sont nombreux, qui nous aident — par leur persévérance, leur résilience et leur attachement aux principes qui fondent la communauté des hommes et qui sont consacrés par le Statut de Rome — à nous rapprocher encore de notre objectif fondamental : mettre fin à l’impunité en matière de violations graves du droit international. »

 

 

Comments are closed.