October 16, 2018

Le Greffier de la Cour pénale internationale s’est rendu à Bangui

Le Président de la RCA S.E. Faustin-Archange Touadéra et le Greffier de la CPI Peter Lewis le 19 septembre 2018 ©ICC-CPI

Le Greffier de la Cour pénale internationale s’est rendu à Bangui, en République centrafricaine 

Le Greffier de la Cour pénale international, Peter Lewis était en visite officielle en République Centrafricaine (RCA) du 18 au 21 septembre 2018 pour rencontrer le Président de la République Centrafricaine S.E. Faustin-Archange Touadéra, des hauts représentants du Gouvernement, de la communauté diplomatique, de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), de la Cour pénale spéciale (CPS), de la presse, de la société civile, et des étudiants. Cette visite était la première visite du Greffier dans un pays de situation devant la CPI  depuis son élection en mars 2018.

Lors de cette rencontre, le Président centrafricain a réitéré l’approche de « l’impunité zéro » de l’Etat et le besoin fondamental d’une justice équitable permettant de construire une paix durable dans le pays. Le Greffier de la Cour l’a remercié du soutien durable que la CPI a reçu du gouvernement centrafricain.

Le 19 septembre, le Greffier a aussi rencontré le Premier Ministre S.E. Matthieu Simplice Sarandji, le Ministre chargé de la francophonie et du protocole d’Etat S.E. Charles Sekode et le chef de cabinet du Ministère de la justice M. Stephan Goana. Rendant visite au Comité d’administration de la Cour pénale spéciale le 21 septembre, le Greffier de la CPI a souligné la nécessité du dialogue et de l’engagement entre ces deux institutions, dans le respect de leurs mandats respectifs.

Une conférence de presse conjointe avec les médias centrafricains a eu lieu le 20 septembre avec le Greffier,  Mama Koité Doumbia, la représentante des Etats d’Afrique du conseil de direction  du Fonds au profit des victimes (FPV), et le Directeur du FPV Pieter De Baan pour notamment souligner l’importance des victimes au cœur du Statut de Rome et le lancement du programme d’assistance aux victimes du FPV en RCA.

Au cours de sa rencontre avec le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies chargé des affaires politiques, Kenneth Gluck, et le Chef de cabinet du Représentant spécial adjoint, Vivien Van de Perre, au quartier général de la MINUSCA à Bangui, le Greffier a noté le lien très fort entre la paix et justice pour les victimes de crimes graves.

Le Greffier et le FPV ont profité de cette mission pour organiser une table ronde avec des étudiants de l’Université de Bangui, acteurs d’un procès fictif devant la Cour tenu en RCA et désormais « Ambassadeurs du Statut de Rome en RCA ». Le Greffier s’est adressé aux jeunes en ces termes : « Vous êtes non seulement l’avenir de la CPI chez vous mais aussi dans le monde entier ». A cette occasion, les participants du procès fictif ont solennellement reçu des certificats de participation au procès fictif des mains du Greffier et de Mama Koite Doumbia.

Enfin, le Greffier et le FPV ont participé aux commémorations du 20ème anniversaire du Statut de Rome organisées par le Bureau de la CPI à Bangui avec la participation de 200 personnes, sur le thème « Je veux que le monde sache », comprenant des discours officiels et vidéos d’orateurs de haut-niveau, de la poésie, de la musique, de la danse, du théâtre, des actes symboliques, et l’ouverture d’une exposition photographique, mettant en exergue le rôle des victimes dans le Statut de Rome.

 

Comments are closed.